Le logis

Un peu d'histoire

L’empreinte humaine de Riparfonds pourrait remonter à la préhistoire. Au XIXe siècle, des armes néolithiques furent retrouvées ici prouvant le passage ou l'établissement de chasseurs sans doute attirés par la présence de résurgence d'eau. Riparfonds peut en effet être traduit par Rive de la Fontaine. Il existait vers l'an mil un endroit fortifié à Riparfonds. Mais c'est à la fin du XVe siècle que l'on commence a mieux connaître le lieu. Le logis est ses dépendances furent sans doute construits ou reconstruits à cette époque par Jehan de Brillouet seigneur de « Ripprefont » et maître d'hôtel du Seigneur de Bressuire Jacques de Beaumont. Dans les années 1560-1570 la Seigneurie de Riparfonds échoue aux Gabriau, famille de notables originaires de Bressuire « L’un des descendants, Etienne Gabriau de Riparfonds, fut l'un des plus grands bibliophiles de son temps. Une partie de ses livres et son portrait se trouvent actuellement à la Cour de cassation de Paris. La famille de Liniers devient propriétaire de la seigneurie après son décès en 1704. Après le passage de la colonne de Grignon de 1794, Jean Perret achète des bâtiments incendiés en 1798. Ils sont revendus en 1808 à Jean-Baptiste Louis Leclerc. Plusieurs propriétaires se succèdent donc le maire de Bressuire Leclerc-Branger en 1834. En 1974 le domaine est démembré en trois et chaque locataire de l'époque achète le bâtiment qu'il occupe. En 2011 Valérie et Xavier achète le logis et permettre d'écrire une nouvelle ligne à cette longue histoire.